Retour sur Herault.fr

Imaginons ensemble la route durable, St Gély du Fesc-Bel Air

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Concertation
  3. Le registre de concertation numérique
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cette page
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Envoyer cette page à un ami
  • Partager sur Google plus (lien externe)

Le registre de concertation numérique

  • Variante 2 « COMBAILLAUX Est »

    Mis en ligne le dimanche 29 septembre 2013 par MARTIN

    La comparaison des variantes met en évidence que la variante 2 « COMBAILLAUX Est » propose le meilleur compromis :
    - nombre d’habitations à proximité jusqu’à 100 mètres le plus faible (2)
    - coût des travaux le plus faible (85 000 000 euros)
    - longueur à rénover de la route départementale 986 la plus faible (1900 mètres)
    - longueur totale du parcours faible (11 600 mètres)
    - volume des déblais générés faible (1 200 000 mètres cubes)
    - surface totale agricole et naturelle consommée la plus faible (37 hectares)
    - superficie des espaces agricoles consommée faible (4 hectares)
    - surface des espaces naturels à enjeux consommée faible (9,2 hectares)
    - superficie des autres espaces naturels consommée faible (10,9 hectares)

    Concernant plus particulièrement les espaces agricoles, de nombreuses terres qui étaient cultivées ne sont plus entretenues.
    Et les extensions de zones constructibles du prochain Plan Local d’Urbanisme de COMBAILLAUX consomment les espaces naturels et agricoles classés actuellement en zone NC (exploitation du sol et du sous-sol).
    Des hectares du secteur agricole et naturel seront supprimés pour être rendus urbanisables, entre autres le secteur NOUNEL (voir le journal d’information de la commune : plan dans encart sur PLU).

    Tant qu’à supprimer des espaces agricoles et naturels, autant en faire bénéficier tout le monde en réalisant la variante 2 « COMBAILLAUX Est ».
    De plus, cette variante facilitera l’agrotourisme, bénéficiera aux agriculteurs qui pourront implanter un pôle marchand de produits aux abords de l’échangeur et sera un atout considérable pour le développement économique de l’activité agricole.

  • Trace 3

    Mis en ligne le dimanche 29 septembre 2013 par Hervé Lemoine

    PAS D’ÉCHANGEUR, PAS DE TRAVERSÉE DE GRABELS.

    Le tracé historique comme beaucoup l'appellent, a été invalidé par le tribunal administratif, il n'aurait donc pas du être de nouveau proposé par le CG34.
    Il a la préférence des habitants des communes de Saint Gely, Combaillaux et Murles qui sont épargnées par ce tracé.
    Le village de Grabels et ses habitants sont très pénalisés par ce tracé, par la pollution générée à proximité du village et par toutes ces voitures supplémentaires qui vont le traverser alors que la traversée de Grabels est d'ores et déjà difficile.

    Un échangeur à Saint Gély, un autre à Bel Air, encore un échangeur à Grabels c'est trop.
    Pour éviter que toutes ces voitures traversent Grabels, il ne faut pas qu'il y ait d'échangeur à proximité du village de Grabels.
    Du coup, seul le trajet 3 (variante Combaillaux Ouest) me paraît être pertinent. Le trajet 4 (variante Murles) est trop coûteux, les autres ont un échangeur, ils doivent donc de fait être éliminés.

    Merci de tenir compte de mon avis.

  • Pour la variante 1A

    Mis en ligne le dimanche 29 septembre 2013 par Chantal

    Nous sommes en faveur du tracé 1A (Grabels Saint Gély). Ce tracé, dit historique, est le plus raisonnable à tous niveaux: économique, technique, moral et environnemental.

  • Pour le projet initial 1a

    Mis en ligne le dimanche 29 septembre 2013 par Lne T

    Ce projet est le moins coûteux, et surtout il concerne le plus de monde pour un désengorgement maximum du nord de Montpellier.

  • lien

    Mis en ligne le dimanche 29 septembre 2013 par molina

    Logique…naturel.. économique… historique que d’arguments pour ce fameux A historique EST-CE QUE MONTPELLIER NORD est la patrie des « nimby »
    Encore un projet démentiel… Pierre Vives …et autres
    Donc « logiquement » le village le plus impacté par le trafic routier est « Grabels ». aucune rocade d’évitement ne permet comme à St Gély ou Juvignac d’éviter le trafic venant D’aniane, Montarnaud , Combaillaux… vers Montpellier
    A ce jour la bretelle d’accès A9-A75 n’existe pas à ce jour , ni dans aucun carton. Alors ce lien va-t-il être un contournement autoroutier nord de Montpellier ? sert-il les liaisons des villages nord ?
    Il serait fort utile d’attendre les prévisions autoroutières et la prise en charge de l’état.
    Pourquoi à ce jour, les résidents de Grabels doivent-ils subir la pollution notamment des diesels cancérigènes ( interdit au Japon depuis bien longtemps) ? pourquoi aucun parking , ni transport en commun digne de ce nom et dissuasif sur l’entrée de Grabels et Saint Gély ?
    Comme certains l’affirment, ce projet a 20 ans … tout ce temps sans se poser la question d’un déplacement durable !!! des voitures ! du diesel ! du bruit ! de la fatigue dans les transports !


    NIMBY ou Nimby est l’acronyme de l'expression « Not In My BackYard », qui signifie « pas dans mon arrière-cour ».

Haut de page

Réalisation : Stratis