Retour sur Herault.fr

Imaginons ensemble la route durable, St Gély du Fesc-Bel Air

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Concertation
  3. Le registre de concertation numérique
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cette page
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Envoyer cette page à un ami
  • Partager sur Google plus (lien externe)

Le registre de concertation numérique

  • oui au A1

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Lastiolas

    Au vu des différents tracés d’évitement de Montpellier Nord, le tracé dit « historique », à savoir l’A1 est le plus cohérent, car en premier lieu, il permet le désengorgement de Grabels dont la traversée en heure de pointe s’avère souvent problématique et ce qui n’est pas négligeable pour nos finances publiques (je rappelle que nous sommes en période de crise et qu’il convient de faire au mieux à moindre coût), il est celui qui impactera le moins durablement les finances du département.

    Si ces travaux d’évitement sont envisagés, c’est avant tout dans l’optique de réaliser une infrastructure efficace destinée à une meilleure dynamique du territoire permettant de créer du lien entre toutes les communes du Nord de Montpellier.

    En premier lieu, cette meilleure dynamique du territoire doit donc tenir compte des répercussions socio-économiques mises en jeu. Ainsi, les communes de Combaillaux, Murles, Vailhauquès et plus largement l’ensemble des communes du Pic Saint Loup ont depuis toujours favoriser le maintien des zones agricoles : vignobles, olivaies, carrière,…
    C’est par conséquent la mise en valeur quelquefois sur plusieurs générations d’agriculteurs de ces zones qui seraient touchées.

    Par ailleurs, les autres tracés proposés ne tiennent pas compte de la politique d’environnement soutenue de longue date par les communes du Pic St Loup, des zones naturelles d’intérêt écologique floristique et faunistique et/ou plus simplement de la qualité des paysages. Des trouées pharaoniques prévues sur les deux tracés les plus au nord détruiraient irréversiblement ce patrimoine naturel et rendrait la vie impossible aux populations concernées : St Gély Nord et Combaillaux en totalité, en raison du fort relief des collines.

  • Informations un peu floues

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Banzet

    Bonjour,

    Je comprends bien l'enjeu de cette route. Depuis que le tronçon St Gély -> Assas est ouvert, c'est vraiment facile de rejoindre l'A9 depuis l'arrière-pays, alors que c'était un vrai parcours du combattant auparavant, surtout quand on n'est pas du pays !...

    Je suis assez sceptique sur les documents présentés. A part des cartes et des estimations de coût, il y a peu d'informations au final : répartition des coûts en % (entre région, département, communes aussi ???). A qui incombera l'entretien de la route ? Tout le monde ne sait pas à qui va payer quoi... Quelles nuisances sont attendues en terme de bruit et de pollution (pendant et après les travaux, parce que j'ai subi les nuisance aux Matelles pendant les travaux et je peux vous dire que les camions benne de 6h du matin à 19h, je n'en pouvais plus, sans compter l'état dans lequel la route principale des Matelles a été laissée) ? Des mesures ont-elles déjà été effectuées sur la partie existante du Lien, des avis pris sur les riverains les plus poches sur les nuisances. Quelle durée de travaux selon le tracé (ou ouverture prévisionnelle du tronçon) ? Il est question d'intégration paysagère, mais de ce point de vue là, le 1er tronçon du lien manque clairement "de charme" : sol à nu par endroits, notamments en arrivant sur l'échangeur St Gély / St Clément / route de Ganges, et du coup dessiné par l'écoulement des eaux, végétation peu abondante (même si je comprends bien que ça ne pousse pas en 2 mois), bref, un gros effort d'intégration paysagère reste à faire ! C'est bien de vouloir dynamiser l'arrière-pays. Sans le détruire, c'est mieux !
    Quel est l'intérêt d'opter pour des solutions passant déjà par des points noirs de circulation aux heures de pointe ? (tracés 2, 3 et 4) ?
    Pour moi, la route en plaine est plus judicieuse... Je n'aime pas vraiment l'idée d'une route "longue" par Murles (trop coûteuses et désastreuses pour l'environnement et le paysage), maisplutôt les variantes 1a et 1b.
    Je m'étonne aussi que l'on parle de refaire le contournement de St Gély, route dont le revêtement date peu si mes souvenirs sont bons... quelle utilité d'engager des surcoûts pour une route en très bon état ?
    Bref, des questions similaires ont peut-être été abordées en réunions publiques, mais je n'ai pu y assister...
    Nous suivrons bien sûr le projet avec intérêt !

  • Contre le trace 1

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Mondolfo

    Bonjour,

    Je me prononce pour les tracés 2, 3 et 4.

    Il n'y a en effet aucune raison pour que Grabels soit la seule commune pénalisée par ce projet alors même que d'autres solutions existent, en particulier le tracé n°4, le plus éloigné des différentes communes concernées.

    Par ailleurs, malgré les pseudo études menées en terme de projection de trafic, rien ne prouve que ces tracés, quels qu'ils soient, entraîneront un désengorgement de Grabels. Tout ce qui a été présenté n'est que pure conjecture et seule une étude exhaustive concernant les intentions réelles des automobilistes traversant actuellement Grabels pourrait éventuellement confirmer ces assertions.

    Il faudrait par ailleurs mener une étude concernant le service (hypothétique) rendu par le projet du LIEN afin de voir à quels habitants il profiterait le plus et, au final, faire passer le LIEN par les communes qui en bénéficieraient réellement. Et tout porte à croire qu'il ne s'agirait pas de Grabels.

    Bien cordialement.

  • tracé du lien

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par escoubet johanna

    en faveur du tracé historique 1a (coût, environnement)

  • Contournement nord de Montpellier

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Blaise

    Nous sommes en faveur de la variante A1 (Grabels/ St Gely) .Tracé historique qui paraît le plus logique :

    - coût moindre
    - Impact sur l'environnement et les populations plus limité que les autres variantes

Haut de page

Réalisation : Stratis