Retour sur Herault.fr

Imaginons ensemble la route durable, St Gély du Fesc-Bel Air

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Concertation
  3. Le registre de concertation numérique
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cette page
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Envoyer cette page à un ami
  • Partager sur Google plus (lien externe)

Le registre de concertation numérique

  • Pour les traces 2 3 et 4

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Grégoire

    Puisque l'un des objectifs du LIEN est d'améliorer l’accessibilité de l’arrière-pays montpelliérain et d'être au service d’une desserte locale des territoires, il paraît normal que les tracés 2, 3 et 4 soient privilégiés.

    Après tout, les communes de Murles, Vailhauquès, Combaillaux, pour ne citer qu'elles, vont bénéficier à plein de ce projet de liaison. Il serait donc normal qu'elles en assument les conséquences puisque, comparativement à l'ensemble des communes environnantes, c'est elles qui en tireront le plus de bénéfices.

    Dans l'optique de désenclaver l'arrière-pays et étant donné que les communes de la communauté du Pic-Saint-Loup sont celles qui tireront le plus de bénéfices de l'implantation du LIEN, les tracés 2, 3 et 4 me paraissent les plus justes.

  • OBJECTIVITE VOUS AVEZ DIT OBJECTIVITE

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par salvador thierry

    Un rassemblement a eu lieu hier à Combaillaux beaucoup de monde, beaucoup de formules magiques oui au 1a oui au 1a le moins cher le moins pénalisant le moins
    TOUT !! (Vraiment les grabellois sont des empêcheurs de tourner en rond)

    Mais il y a un hic et un gros : le responsable du Conseil général en charge des réunions publiques et du dossier était présent.
    cette personne est aussi le conseiller général du canton. (cherchez l'erreur)

    Mais il se devait de rester en dehors de cette manifestation car nous sommes encore en période de concertation et il représente le conseil général qui est neutre.

    Que vont en penser le commissaire enquêteur, le préfet etc etc.???

  • Pollution

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Daniel GALANT

    Bonjour,

    je dépose ce lundi 30 septembre un courrier écrit de 10 pages à destination de Monsieur le Président du Conseil Général de L'Hérault en Mairie de Grabels, pointant les risques majeurs inhérents à la proximité des axes routiers des zones urbanisées, et leurs impacts directs en terme de Santé Publique sur les populations.
    L'absolue nécessité d'écarter la section du lien St Gély du Fesc - Bel Air de toutes zones habitées y est consignée.
    Ce courrier documenté sera adressé pour copie à Mr Michel GUIBAL, Vice Président du Conseil Général, ainsi qu'à Mr Christian DUPRAZ, Conseiller Général du Canton des Matelles.
    Je vous remercie de votre attention.

    Bien respectueusement.

    Daniel GALANT

  • concertation sur le LIEN

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par Fontaine Christian

    Les variantes V1A et V1B me semblent les plus raisonnable financièrement et logique de par les aménagements déjà réalisés.
    D'autre part les variantes V2 a V4 impactent peut être moins les zones habitées mais plus une nature déjà bien abîmée surtout V4
    Mon choix se porte préférentiellement sur V1B puis V1A
    Cordialement

  • Favorable tracé 1A

    Mis en ligne le lundi 30 septembre 2013 par sanchez

    Je suis favorable au tracé 1A, car c'est le trajet le plus court. A quoi servirait un tracé qui ferait parcourir une dizaine de km en plus ?!! Et le surcoût en carburant ?

    Cela fait pas mal d'années que je prend chaque jour ces petites routes pour aller travailler.
    Que d'accidents j'ai pu voir !!
    Même en étant prudent, les risques sont bien plus élevés que sur le réseau principal.
    Que d'heures perdues dans les bouchons !! Que de stress (ne pas arriver à temps à la garderie, louper un rendez-vous ...).

    Lorsqu'on voit tout ce que versent les contribuables dans ce pays, dans cette région, c'est quand même inadmissible d'être obligé de prendre des petites routes pourries et bouchées pour aller travailler.
    Nous avons droit à des déplacements sécurisés, ainsi qu'à des temps de transport quotidiens raisonnables.

    J'espère que la raison l'emportera sur les égoïsmes et intérêts personnels.

Haut de page

Réalisation : Stratis